mediapartpromo0.PNG

mediapartpromo.PNG

Il n'y a, pour le moment, sur Médiatarte, que des publicités pour les Produits Politiques Moustachus (PPM) ou des promotions pour augmenter artificiellement le nombre d'abonnés.

On veut dire pas d'annonceurs.

Par contre, tous les journaux, notamment en ligne, qui reprennent ce type d'infos, fournies par Mediatarte, en tirent profit, tout en propulsant la marque "Médiatarte", propulsée par la marque "Besson" (sans doute propulsée par Le Monde en son temps... Le retour sur investissement, comme l'économie du don, repose sur le délai, et manifestement certains ont les moyens sociaux de durer par-delà toutes les catastrophes économiques dont ils sont responsables et qui, en ce domaiine, sont des catastrophes de la pensée qui permettent tous les triomphes de l'obscurantisme)

La cause des femmes mérite sans doute mieux que les méthodes que Le Monde, sous la direction d'Edwy Plenel, avait emprunté à la presse à scandales, ruinant symboliquement le Quotidien du soir, sous prétexte de le sauver économiquement (ce qui n'advint pas, étant donné le trio de pitres qui coula le journal de Beuve-Méry sous la direction d'Alain Minc).

Misère du Féminisme Moustachu de Marché (FMM).

Le Concierge[1]

Notes

[1] Qui se fout de Luc Besson comme de sa première chaussette - si on excepte bien évidemment ce que cet industriel a fait au cinéma en poussant à un mode de production capitaliste visant le marché mondial au détriment d'un cinéma d'art et d'expression populaire, sans compter l'énorme gâchis de ressources, système qui produit des disproportions de pouvoir et des rapports autocratiques à tous les niveaux - attendant que Médiatarte dénonce en une les violences structurelles subies au quotidien, auxquels les médias participent, déifiant un patron un jour, le jetant en pâture le lendemain (tout en y voyant un "artiste". En fait, les artistes, vous emmerdent tous, que ce soit dit... Parce que les gens comme le pitre en question, nous les avons toujours combattus et d'autant plus qu'ils nous ont affamés, peut-être, après tout, car tout est possible, parce que leur lit n'était pas assez grand pour nous accueillir tous ! )... Signé : La Claviste et La Petite Marchande d'Allumettes (qui ne bossent pas non plus chez Médiatarte - "Nous sommes des gens d'ailleurs" Et on vous emmerde tous, qui se payent sur l'Ange et la Bête, et sur l'Ange et sur la Bête !, on vous emmerde tous et toutes ! Salutations magnifiques)